Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2012

Parlons un peu chiffons...

L'hiver n'est pas terminé, il faut trouver à avancer un peu sur le chantier de la restauration tout en restant au chaud. 

J'ai donc acheté du tissu pour refaire sièges et garnissage. Je n'ai bien sûr pas trouvé le tissu d'origine. Après avoir traîné dans tous les magasins de tissu du secteur, chez les tapissiers, fouillé le grenier familial, exploré le web et fait venir des échantillons de chez Comptoir de la Carrosserie à Toulouse, j'ai fini par me décider pour un tissu qui me plaît, en jacquard de coton (13 euros le m en 140, tout bonnement chez EURODIF à Auxerre). Plutôt que d'essayer d'imiter, mieux vaut peut-être garder l'esprit. L'idée, c'est le losange...

Tissu d'origine Rosengart (comme neuf car c'est l'envers d'un siège...)P1060639 - Copie.JPG

Echantillons de chez Comptoir de la Carrosserie (Celui de gauche n'était pas mal...)

P1090079.JPG

Tissu que j'ai acheté (il est plutôt beige alors qu'il fait un peu rose sur la photo...)

P1090077 - Copie.JPG

J'ai pris aussi un coordonné plus clair pour le ciel de toit. A l'origine, garnissage et ciel de toit étaient identiques au niveau motifs, le tissu du ciel de toit étant beaucoup plus léger. Mais ça faisait un peu chargé à mon goût, style "bonbonnière" et sombre compte-tenu de l'absence de vitres latérales sur le faux cabriolet.

Quelques photos quand même de l'avancement des travaux qui ont été faits cet été sur les structures. Démontage complet des sièges, grattage, traitement antirouille et peinture des structures. Remplacement de la toile de jute par une toile neuve. Fabrication de nouveaux dossiers en contreplaqué.

P1060733.JPG

J'aurai aussi à créer de toutes pièces un siège arrière, qui a dû disparaître pendant l'exode. Je pense acheter sur internet des ressorts et m'improviser tapissier, à moins que je ne récupère un vieux matelas pour le cannibaliser. On verra...

P1060661.JPG



 

Et pour le ciel de toit, y'a du boulot. D'abord le démonter sans trop le déchirer pour avoir un patron. Ensuite reproduire le patron en cousant les bandes d'agrafage. Enfin, fixer tout ça à la structure bois du pavillon. Le tout bien sûr sans faux plis ! Une vraie partie de plaisir... Mais comme avant il faut décoquer, refaire les boiseries, repeindre la caisse et poser le toit en moleskine (acheté chez Comptoir de la Carrosserie...), le ciel de toit une fois confectionné attendra le dernier moment pour être fixé au plafond !

Ici, une vue de l'état du ciel de toit ! Vous l'aurez compris, la moleskine de toit est aussi à changer ! Ce sera pour plus tard.

P1040082.JPG

Ciel de toit suspendu, garnissages contrecollés sur cartons, garnissage des sièges, création de la banquette arrière... Un peu de boulot en perspective !

Avis de recherche...

Ma planche de bord n'est sans doute pas d'origine et son instrumentation peut-être incomplète. Je m'en vais donc avant les beaux jours refaire une planche de bord plus conforme. C'est pourquoi je recherche toute photo d'une planche de bord LR2 d'origine (la mienne est un faux cabriolet 1931) ainsi que toute info sur ce sujet (présence ou non par exemple d'un mano de pression d'huile ou de température, existence ou non de vide-poches...).

Merci d'envoyer vos contributions à mon adresse mail :

didierdufresne@club-internet.fr

Voici la seule photo dont je dispose pour l'instant, c'est je pense proche de l'origine car c'est le tissu Rosengart d'époque qui est collé sur la planche de bord. 

634420199157890196_rosengart03.jpg

Et voici ma planche de bord, telle que je l'ai trouvée puis démontée :

P1040085 - Copie.JPG

P1070680.JPG

Alors à vos appareils photos et d'avance merci...

11/02/2012

En attendant le dégel...

moz-screenshot-1.pngIl fait vraiment un froid de chien et il ne fait pas bon traîner au garage. Le thermomètre descend si bas (- 16°C chez nous...) qu'on craint même pour le liquide de refroidissement de l'ancêtre. Et bravant le froid, on file mettre une vieille veste polaire sur le radiateur de madame... Un bloc fendu par le gel, manquerait plus que ça !

Ensuite, retour à la maison, près du feu, il fait décidément trop froid dehors... Alors, pour passer le temps, on rêve un peu... On feuillette par exemple la notice d'entretien de la LR2. Et on tombe sur la page : "Mise en service de la voiture neuve". Eh oui, la petite voiture qui attend dans le froid a plus de quatre-vingts ans, mais elle aussi a été neuve ! On s'efforce de gommer ses rides, de lui faire "tenir le coup", on lui offre des liftings et on lui fait ingurgiter tout un tas de potions pour qu'elle pétarade encore quelques années. 

notice Rosengart 4 détail.jpgMais qu'est-ce qu'on ne donnerait pas pour la voir telle qu'elle était à sa sortie d'usine ! Et cette odeur de neuf qu'elle devait avoir !

Hélas, cosmétiques, soudures, pièces neuves, polishs et poudres de perlimpinpin ne lui rendront jamais sa jeunesse. Il n'y aura plus de Rosengart LR2 neuves, il faut se faire une raison ! Il faudra donc se contenter d'un "état concours", d'un "proche du neuf" ou même d'un "dans son jus"... et pour quoi pas d'un "j'ai fait ce que j'ai pu" ! 

Bref, vivement que les températures remontent pour qu'on aille saluer mémé qui s'ennuie au garage.

Pour agrandir le document, cliquez sur la vignette.notice Rosengart 4 détail.jpg

01/02/2012

Machisme automobile...

Loin de moi l'idée de ne pas vouloir passer le volant à la gent* féminine... Me taxer de "machisme automobile" serait exagéré ! Toutefois, mesdames, comme le recommande un excellent article de l'Illustration de 1924, quelques gestes élémentaires qui sont un pré-requis à tout abandon de volant en votre faveur...

P1080953.JPG

P1080954.JPG

* note orthographique : en tant que nom, "gent" a le sens de "nation", "peuple". C'est donc un collectif féminin, mais il ne prend pas de "e", contrairement à l'adjectif "gente", qui ne s'emploie plus guère que dans l'expression "gente dame"... Il fallait que cela fût dit !

09:38 Publié dans Divers, pub ! | Lien permanent | Commentaires (0)