Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2013

La vie en bleu...

P1140855.JPG

Avec les beaux jours, les travaux reprennent sur la Rosengart. Le circuit électrique est refait, le tableau de bord en place et après avoir réglé un court-circuit à la masse, tout fonctionne !

P1140861.JPG









Pour ce qui est de la peinture, madame a retrouvé sa couleur d'origine, ou presque. Son bleu "Azur" est identique au bleu "Lanz", trouvé à 20 euros le kg à la boutique du tracteur. Sous une bâche destinée à éviter les chutes de poussières du plafond, elle reçoit trois couches au rouleau laqueur qui seront ensuite polies avec le kit Restom. Sur ces surfaces planes, j'obtiens avec le rouleau le même résultat qu'au pistolet, sans l'obligation de tout masquer. La "peau d'orange", inévitable, devrait être atténuée par le polissage. J'ai laissé les multiples petites cabosses dues à son âge, ne mastiquant que les gros impacts. Cette voiture a beaucoup vécu, elle a plus de 80 ans, et j'espère que cette façon de la restaurer sera satisfaisante.

P1140865.JPG

Aujourd'hui, je peins P1140852.JPGau pistolet les éléments de capot. Restera à laisser sécher une quinzaine avant de remonter, le temps que la peinture gagne en résistance. Les ailes sont prêtes... Vu les nombreux chocs qu'elles ont reçu tout au long de leur vie et les multiples soudures effectuées, l'ajustement et la mise en place dévraient être délicats. Pour mémoire, des cales en bois de 2 cm d'épaisseur avaient été rajoutées suite à un gros choc à droite.

Suite des opérations : la moleskine de toit. Du souci en prévision !

10/10/2012

Contre-temps et erreurs de débutant...

P1120552.JPGMonde cruel que celui du restaurateur de voitures ! J'accumule les petits soucis et j'ai maintenant perdu espoir de passer le contrôle technique cette année. Mais vu le temps qu'il fait et l'approche de l'hiver, je ne perds pas grand chose. Il fera bon rouler au printemps, quand tout sera prêt (si ça doit l'être un jour...). Car les ennuis s'accumulent. Après la pipe d'eau fendue que je dois faire ressouder, le carbu récalcitrant que je dois démonter, je me suis aperçu que mes jantes étaient voilées. La voilà, l'erreur du débutant : peindre ses jantes sans vérifier si elles sont voilées ou non ! Je n'ai plus qu'a empoigner la clé à rayons et à essayer de remédier à ça, en écaillant ma belle peinture toute neuve ! Et pas certain de réussir à redresser l'affaire... Damned !

P1120329.JPG

Dans la foulée des ennuis, j'ai entrepris de peindre mes ailes. Le temps était propice, sans soleil et sans vent. Peut-être un peu gris. Un peu trop, car quelques minuscules gouttes d'eau sont venues étoiler les ailes. Branle-bas de combat et tout rentre au garage ! Tout à recommencer...

P1120546 - Copie.JPG

Heureusement, pour me consoler, j'ai effectué une pose "à blanc" du nouveau tableau de bord. Et ma fois, il n'est pas mal ! (Enfin, je trouve...) Et on voit la différence avec son état d'origine.P1120557 - Copie.JPG
P1040085.JPGJe vais y ajouter un nouveau contacteur d'éclairage (commandé en Angleterre chez Auto Electric Supplies, très bonne maison pour l'électricité auto, catalogue Internet très bien fait et frais de port moins élevés que certaines boites françaises...), celui d'origine, que je vais conserver pour le coup d'oeil, est en effet cassé et irréparable... J'ai aussi terminé la mise en peinture noire de tout l'intérieur. Donc ça avance un peu quand même...

04/08/2011

Sac de noeuds !

Quand on voit l'état de l'isolant des fils du circuit électrique, façon coton craquelé, on se demande comment la voiture n'a pas pris feu. Le sparadrap, le chatterton et le scotch étaient venus au fil des ans remplacer l'isolant d'origine. Il fallait faire quelque chose...

P1070678.JPGP1070673.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 Je ne suis pas doué en mécanique, je crois l'avoir déjà dit. En électricité, c'est pire ! Mais je suis prêt à apprendre. Alors j'y vais pas à pas. J'ai repéré tous les fils avec des adhésifs de couleur, j'ai pris des notes et des photos. 

P1070670.JPGEt ensuite, j'ai coupé ! Puis j'ai déposé le tableau de bord.

On remarquera sur la photo ci-dessous que le fusible manquant a été sans hésitation remplacé par un câble. 

P1070671.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 Je dispose du schéma électrique, qui est du type "à un fil avec retour à la masse". C'est un peu de l'hebreu pour moi, mais je vais y aller progressivement. J'ai trouvé des infos claires et simples sur l'excellent site de Jean-Pierre Delaunoy. Son site est dédié à la 4 CV Renault, mais les fiches techniques sont très bien faites et sont parfaites pour qui restaure une ancienne. Merci à lui !

Je vais donc commander du câble et refaire le faisceau pas à pas, en essayant de m'y retrouver. Le jour où je remettrai le contact, j'aurai prudemment un extincteur près de moi !

Le schéma électrique est disponible dans les archives à la catégorie "documentation".

Le lien pour le site des 4 CV de Jean Pierre Delaunoy :

http://www.4cv-renault.com/