Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2011

Coulisses de vitre bon marché...

Les coulisses de vitres de la porte passager étaient trop endommagées pour être récupérées. Ne trouvant pas sur le marché un modèle équivalent, il fallait donc utiliser le fameux "Système D". 

P1070754.JPG

D'abord, trouver l'ami sûr et discret qui, en cachette de son employeur, fera plier deux baguettes alu à son usine. Les percer pour vissage ultérieur dans les montants en bois. Ensuite, fouiller le grenier à la recherche du tissu qui pourrait servir de garniture et tomber sur un beau morceau de feutrine marron. Enfin, dégoter un tube de colle néoprène même pas sec depuis le temps qu'on l'a...

Encoller l'intérieur de la baguette. Couper large une bande de feutrine. Presser la feutrine sur la colle avec un petit tasseau que vous avez fini par dénicher dans un coin de l'atelier. Araser au cutter. Laisser sécher... Il n'y a plus qu'à monter. Le résultat est impeccable ! Le tout m'a coûté une bouteille de Bourgogne pour le pliage de l'alu. Rapport qualité prix imbattable...

07/07/2011

Des portières au réservoir...

P1070457.JPG

Les portières sont presque terminées et en attente de peinture. N'ayant pas trouvé de tissu adéquat, j'ai laissé le panneau peint en noir. L'effet n'est pas si mal et c'est du provisoire qui peut durer longtemps.

Il me reste encore le remontage de la seconde portière, car j'ai dû faire refabriquer des coulisses de vitre en alu. Il me manque de la feutrine pour coller à l'intérieur afin d'éviter vibrations et bruits parasites...

 

Je passe maintenant à la restauration du réservoir avec le kit "Restom". Le démontage s'est fait sans problème et le réservoir est sain.

 

Bien sûr, 80 ans de stagnation d'essence ont laissé du dépôt ! J'ai d'abord décapé l'extérieur jusqu'au métal sain.

P1070444.JPG

P1070445.JPG

P1070453.JPG

Ensuite, un coup de White spririt à l'intérieur avec une poignée de sable. Un peu d'énergie pour secouer. Un rinçage au dégraissant du commerce et me voilà prêt à lancer l'opération "Restom". D'abord une dizaine d'heures au produit dégraissant et à l'eau très chaude, puis le produit dérouillant phosphatant. Séchage complet et aujourd'hui je m'attaque à la résine. C'est l'opération la plus délicate et j'espère que tout va bien se passer...

Demain, un post sur le résultat de l'opération...

07/06/2011

Des clous !

P1060998.JPG

S'il est une chose qu'on ne trouve plus sur nos voitures modernes, c'est le clou ! Sur les "avant-guerre" à ossature bois, ils sont partout ! Fixer la tôle à l'armature, la moleskine aux montants de porte, les baguettes alu, le tissu de garnissage... le clou est omniprésent ! On en rencontre de toutes sortes : semences de tapissier de différentes tailles, clous sans tête, avec tête, minuscules parfois, d'origine ou arrivés là pour une réparation sommaire.  Rien qu'en démontant ma seconde portière, j'en ai rempli une boîte à sardines !

P1060974.JPG

 

Ceci dit, j'avance un peu... La portière passager est en cours de remontage et j'ai commencé à désosser la seconde. Celle-ci est en moins bon état : coulisse de vitre "massacrée", baguette d'ossature manquante, vitre non d'origine. Visiblement, elle a souffert. Je vais être obligé de bosser un peu dessus.

Voici où j'en suis sur la portière passager, il me reste à trouver un tissu de garnissage et à fixer le panneau ainsi que la serrure... Pour la tôle, phosphatée, elle attendra encore apprêt et peinture.

P1060950.JPG

P1060953.JPG

19/05/2011

Les portières (1)

Les portières ont besoin d'une cure de jouvence. Repeintes au pinceau et regarnies de Skaï, elle n'étaient pas trop mal... de loin ! Un coup de dégrippant et la première est sortie. Je garde la seconde comme modèle pour le remontage (et la comparaison "avant", "après").P1060776.JPG

Démontage des accessoires, manivelle, serrure et poignée. La poignée me semble provenir d'un meuble. En tout cas, les deux sont différentes d'une portière à l'autre. Je regarderai sur une de ses consoeurs pour savoir laquelle est la bonne. Ces accessoires sont brossés et vernis.P1060634.JPG

Dévissage des baguettes intérieures. Arrachage de la garniture, qui était agrafée sur un contreplaqué de récup (Je m'en suis servi comme gabarit pour en refaire un propre). Démontage du mécanisme du lève-vitres. Dépose (hou lala, le sciage d'une vis à la tête cassée !) des coulisses de glace en alu. Elles sont nettoyées, vernies et je les changerai de sens au remontage, la partie intérieure est moins "gondolée".

La tôle et les boiseries sont en bon état. Les bois sont poncés, traités contre les bestioles (il y avait quelques trous de vrillettes...) et passées au durcisseur pour bois. Les parties apparentes sont recouvertes de tissu collé et peintes en noir satiné. P1060852.JPGLa tôle intérieure, comme neuve, est poncée finement et passée à l'antirouille. la partie extérieure est décapée, poncée et passée au phosphatant "Restom" en attendant la suite. Dès que je reçois le lèche-vitres commandé au "Comptoir Carrosserie", je vais pouvoir passer au remontage.

P1060772.JPGEn ôtant le skai des baguettes, j'ai découvert encore le tissu d'origine Rosengart. Je pense donc refaire les habillages de portes en tissu. j'ai commencé mes recherches pour quelque chose qui me plairait, car je n'ai pas les moyens de faire refabriquer le tissu d'origine. Si quelqu'un a un plan pour quelque chose d'approchant à prix d'ami, (motifs 1930, Art Déco pourquoi pas...) qu'il me le dise !

Bientôt des photos d'une portière prête à peindre. Enfin, j'espère...