Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2011

Opération "restomisation" du réservoir terminée...

Après un dernier rinçage à l'acétone, j'étais près pour "enrésiner" le réservoir. J'ai mélangé la résine et le durcisseur et obtenu un mélange transparent et assez liquide. J'ai introduit le produit dans le réservoir et commencé à le faire tourner dans tous les sens pour bien répartir la résine. La cloison intérieure n'a pas posé de problème, c'est expliqué comment faire dans la notice (très complète...). Le produit reste liquide au moins deux heures et se répartit facilement (attention à bien boucher les orifices...).

P1070448.JPG

Un coup de lampe torche ... ça semble réussi, la résine est passée partout. Après 12 heures, elle est encore poisseuse au toucher. Je laisse reposer tout ça (le séchage complet est très long...).

Le tablier moteur va bénéficier d'un traitement et d'une peinture avant remontage du réservoir. Réservoir que j'hésite à repeindre en noir tellement il est beau décapé. Peut-être vais-je le vernir ?

Le kit Restom est facile à utiliser, la notice claire, le résultat conforme aux attentes. je pense qu'après séchage complet, la rénovation du réservoir sera durable.

07/07/2011

Des portières au réservoir...

P1070457.JPG

Les portières sont presque terminées et en attente de peinture. N'ayant pas trouvé de tissu adéquat, j'ai laissé le panneau peint en noir. L'effet n'est pas si mal et c'est du provisoire qui peut durer longtemps.

Il me reste encore le remontage de la seconde portière, car j'ai dû faire refabriquer des coulisses de vitre en alu. Il me manque de la feutrine pour coller à l'intérieur afin d'éviter vibrations et bruits parasites...

 

Je passe maintenant à la restauration du réservoir avec le kit "Restom". Le démontage s'est fait sans problème et le réservoir est sain.

 

Bien sûr, 80 ans de stagnation d'essence ont laissé du dépôt ! J'ai d'abord décapé l'extérieur jusqu'au métal sain.

P1070444.JPG

P1070445.JPG

P1070453.JPG

Ensuite, un coup de White spririt à l'intérieur avec une poignée de sable. Un peu d'énergie pour secouer. Un rinçage au dégraissant du commerce et me voilà prêt à lancer l'opération "Restom". D'abord une dizaine d'heures au produit dégraissant et à l'eau très chaude, puis le produit dérouillant phosphatant. Séchage complet et aujourd'hui je m'attaque à la résine. C'est l'opération la plus délicate et j'espère que tout va bien se passer...

Demain, un post sur le résultat de l'opération...