Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2012

Contre-temps et erreurs de débutant...

P1120552.JPGMonde cruel que celui du restaurateur de voitures ! J'accumule les petits soucis et j'ai maintenant perdu espoir de passer le contrôle technique cette année. Mais vu le temps qu'il fait et l'approche de l'hiver, je ne perds pas grand chose. Il fera bon rouler au printemps, quand tout sera prêt (si ça doit l'être un jour...). Car les ennuis s'accumulent. Après la pipe d'eau fendue que je dois faire ressouder, le carbu récalcitrant que je dois démonter, je me suis aperçu que mes jantes étaient voilées. La voilà, l'erreur du débutant : peindre ses jantes sans vérifier si elles sont voilées ou non ! Je n'ai plus qu'a empoigner la clé à rayons et à essayer de remédier à ça, en écaillant ma belle peinture toute neuve ! Et pas certain de réussir à redresser l'affaire... Damned !

P1120329.JPG

Dans la foulée des ennuis, j'ai entrepris de peindre mes ailes. Le temps était propice, sans soleil et sans vent. Peut-être un peu gris. Un peu trop, car quelques minuscules gouttes d'eau sont venues étoiler les ailes. Branle-bas de combat et tout rentre au garage ! Tout à recommencer...

P1120546 - Copie.JPG

Heureusement, pour me consoler, j'ai effectué une pose "à blanc" du nouveau tableau de bord. Et ma fois, il n'est pas mal ! (Enfin, je trouve...) Et on voit la différence avec son état d'origine.P1120557 - Copie.JPG
P1040085.JPGJe vais y ajouter un nouveau contacteur d'éclairage (commandé en Angleterre chez Auto Electric Supplies, très bonne maison pour l'électricité auto, catalogue Internet très bien fait et frais de port moins élevés que certaines boites françaises...), celui d'origine, que je vais conserver pour le coup d'oeil, est en effet cassé et irréparable... J'ai aussi terminé la mise en peinture noire de tout l'intérieur. Donc ça avance un peu quand même...

26/08/2011

Les mauvaises surprises du démontage...


P1070758 - Copie.JPG

Une roue crevée, c'est pas la mer à boire ! 

Trois boulons même pas grippés et hop ! La roue est par terre. Deux coups de démonte-pneus (des Michelin d'époque...) et voilà la chambre à air "à l'air". Assurément, à voir toutes les rustines qui la décorent, ce n'est pas la première fois que ça lui arrive.

P1070760.JPG

Ce sont les têtes de rayons, rouillées et agressives, qui sont souvent responsables des crevaisons sur des roues de ce type.

 Afin d'éviter ce désagrément (et sans succès...), un des anciens propriétaires avait eu l'idée de coller une bande de protection avec une généreuse couche d'un produit que je pense avoir identifié : du mastic-colle à pare-brise.

P1070755 - Copie.JPG

Mauvaise idée ! Le produit s'est échappé par les trous (Ah oui ! Au fait... Il manque aussi une demi-douzaine de rayons...) et s'est fichu partout. Cette saleté de chewing-gum noir et collant est pour l'instant résistante au décapant, à l'acétone, au white spirit... Je vais essayer le trichlo (ou le chalumeau ?). 

Pour le reste, la jante avait été artistiquement repeinte sur crasse, en rouge puis en noir.P1070765 - Copie.JPG

La peinture heureusement est de mauvaise qualité. Trois passages de décapant en auront je pense raison. J'en suis à la deuxième... Ensuite, je remplacerai les rayons, j'en ai en stock...

 

 

P1070756 - Copie.JPGJ'envisage alors une peinture époxy (faite moi-même ?). Restera à trouver une solution pour protéger la future chambre à air (neuve, ce ne sera pas du luxe...) des aspérités des têtes de rayons. Je pense que tout ça va me prendre un bon moment.

Considérant que j'ai 7 jantes en réserve et qu'elles sont toutes dans le même état, j'ai de quoi occuper les longues soirées d'hiver...